Französisch /

l'hôte analyse

l'hôte analyse

 l'hôte
la situation de Daru
le lieu
le temps
les occupations
- le haut plateau désert
une immense étendue
- difficile à atteindre -> isolem

l'hôte analyse

D

daisy

26 Followers

Teilen

Speichern

74

 

12

Lernzettel

meine abitur zusammenfassung zum sternchenthema l'hôte in BW

Nichts passendes dabei? Erkunde andere Fachbereiche.

l'hôte la situation de Daru le lieu le temps les occupations - le haut plateau désert une immense étendue - difficile à atteindre -> isolement, solitude - atmosphère lourde, pesante - la neige était tombée à la mi-octobre, après 8 moins de sécheresse - ciel moins foncé qu'avant - solitude, élèves ne viennent pas (salle de classe abandonnée) - ravitaillement une fois par semaine - ne sortit que pour soigner les poules et chercher du charbon ➡ l'instituteur enseigne et habite dans une école qui est située en hauteur, isolé des autres villages (surtout à cause du temps) la relation avec ses élèves Les familles algériennes, victimes de la famine due à la sécheresse extrême, sont aidées par la FRA jusqu'à la prochaine récolte; Daru est chargé à distribuer du blé - il se rend compte de la gravité de la situation, la misère, mais ne rend pas responsables les familles de leur sort (p.ex. << les victimes », « un siège >>) - << armée de fantômes » : hyperbole, conditions difficiles - il met l'accent sur le fait que tout le monde est touché par la famine - un rôle paternel, un lien affectif, compassion («< aux petits »), espoir de pouvoir aider - il prend part à leur souffrance et se sent proche d'eux - << le plus dur était passé...

Mit uns zu mehr Spaß am Lernen

Hilfe bei den Hausaufgaben

Mit dem Fragen-Feature hast du die Möglichkeit, jederzeit Fragen zu stellen und Antworten von anderen Schüler:innen zu erhalten.

Gemeinsam lernen

Mit Knowunity erhältest du Lerninhalte von anderen Schüler:innen auf eine moderne und gewohnte Art und Weise, um bestmöglich zu lernen. Schüler:innen teilen ihr Wissen, tauschen sich aus und helfen sich gegenseitig.

Sicher und geprüft

Ob Zusammenfassungen, Übungen oder Lernzettel - Knowunity kuratiert alle Inhalte und schafft eine sichere Lernumgebung zu der Ihr Kind jederzeit Zugang hat.

App herunterladen

Alternativer Bildtext:

» : reprend de l'espoir, s'encourage lui-même, le temps de souffrance est limité parce qu'il recoïte l'aide de la France - en même temps, il souligne la nécessité d'agir (« il fallait faire la soudure >>) ➡ En tant qu'instituteur (fonctionnaire de l'Etat fr.), il est chargé de la distribution du blé et donc responsable de la survie des familles ➡ transmettre du savoir aux petits (géographie de la FRA, valeurs, ...) double rôle, « par l'esprit et par le cœur >> points communs - nés en Algérie - dépendants de la FRA - mêmes conditions durs -> pays cruel à vivre (paysage, climat, ...) - pauvreté ; ravitaillement difficile - ne sont pas trop mécontents de leur vie en Algérie, acceptent les conditions différences - Daru vit seul, isolé - Daru a plus de comfort (puits, ...) L'image de la France évoquée au début - << les quatre fleuves de France » : pays où il y a suffisamment d'eau, au contraire de l'Algérie où la sécheresse rend la vie dure - le dessin au tableau reflète les programmes de l'enseignement aux écoles coloniales (p.ex. la géographie de la FRA) - la nourriture importée (assez pour partager) contraste avec la misère qui règne dans la colonie - la FRA apparaît comme une bienfaitrice, rôle actif quand il faut résoudre un problème, mais montre aussi la dépendance des colonies La mission de Balducci - Balducci exige de Daru de livrer l'Arabe, qui a été arrêté parce qu'il a tué son cousin, à la communauté mixte - Les autorités à Tinguit vont s'occuper de l'Arabe et rendre justice avec lui, parce qu'il ne pouvait plus rester au village à cause des tentations de son peuple de le reprendre - Daru se dispute avec le gendarme parce qu'il ne veut pas le livrer les arguments de Balducci : - il s'agit d'une exception - il faut suivre les ordres de l'autorité française - lui, il doit rentrer au village pour réinstaller l'ordre, patrouiller pour éviter une révolte des Algériens autochtones --> il craint une révolte qui pourrait mener à la guerre : dans la guerre, on fait tous les métiers - pas beaucoup d'effort pour Daru qui est en bonne constitution le conflit entre les deux hommes : - Balducci lui donne son revolver, mais Daru pense qu'il n'est pas nécessaire d'être armé - D. ne veut ni livrer l'Arabe ni signer le papier qui prouve que B. a laissé l'Arabe chez lui Finalement, il cède, le prisonnier reste chez lui L'hospitalité (musulmane) << L'Algérie est traditionnellement une terre d'hospitalité : un long usage impose d'entourer d'égards personnels, dès qu'il a franchi le seuil de la maison, l'étranger, l'invité, le passant. >> Le code de l'hospitalité exige de Daru... - d'héberger et nourrir l'hôte - de ne pas le livrer de l'accompagner jusqu'au plus proche chemin → Daru connaît l'importance primordiale de l'hospitalité (le non-respect signifie la perte d'honneur), il a adapté les règles Les gestes hospitaliers de Daru - il invite les deux hommes à entrer - il s'occupe du cheval de B., fait du thé, apporte une chaise - il s'agenouille près de l'Arabe pour le délier lui-même, parle de l'égal à égal à l'Arabe <-> Balducci - il se comporte comme supérieur (« il trônait »>) -> la hiérarchie - il utilise un vocabulaire dévalorisant («< ce zèbre »), il parle de l'Arabe, mais pas avec lui Le dilemme moral << Le dilemme est une situation qui nécessite de faire un choix entre deux solutions contradictoires, chacune étant aussi insatisfaisante que l'autre >> Livrer l'Arabe la solidarité avec l'Etat français, suivre la loi française, fonctionnaire représentant de Refuser l'ordre la solidarité avec la communauté des Algériens autochtones enfreindre la solidarité avec la l'Etat communauté française --> les lois de l'hospitalité interdisent de livrer un hôte -> ne pas perdre l'honneur - l'Arabe = l'hôte Daru entre les deux mondes Balducci - gendarme à El Ameur → La neutralité de Daru: refuse de se mêler de l'affaire, ne veut pas prendre position pour ne pas risquer d'enfreindre un groupe Pas possible dans ce cas là Il est coincé entre les communautés avec leurs codes et leurs conventions incompatibles Daru --> désolidarisation avec la comm. musulmane (vit parmi les Arabes, enseigne les enfants, adopte les traditions, partage les cond. extr.) L'ordre est inconcevable avec l'image que Daru a de lui-même et de la liberté Il est obligé de s'interroger sur ses valeurs et principes - sauver son honneur et sa dignité, ne pas mettre en danger son poste à l'école -> l'administration coloniale -> la culture dominante -> la supériorité La nuit avec le prisonnier - Daru ne peut pas s'endormir = - sauver l'amitié avec Balducci, pas le trahir il ne veut pas tolérer le crime, l'Arabe a commis (meurtrier) instituteur dans une petite école en Algérie - un représentant des autorités - enseigne en français à ses françaises élèves algériens - un pied noir <- coincé entre -> L'Arabe un prisonnier - un Arabe sans nom (sans une vraie identité, réduit au crime) -> le monde des indigènes -> la culture dominée -> l'infériorité - il se sent vulnérable, besoin de sécurité (sans vêtements) Après : il prend de l'assurance, se sent supérieur et fort - il est gêné dans sa solitude/ son intimité/ par la cohabitation forcée - il a peur d'un sentiment de fraternité qui pourrait se créer (~ à l'armée) parce que celle-là rendrait plus difficile sa situation - il surveille chaque geste de l'Arabe, attentif, inquiet, « en alerte >> - pense au revolver pour sa défense, il se sent obligé d'agir, mais il ne fait rien - il est soulagé en espérant que l'Arabe s'enfuit, il s'endort Le réveil : l'Arabe est toujours là Daru semble moins tendu, mais il s'effraie aussi - Daru ne lui fait pas totalement confiance, mais on témoigne une certaine familiarité (p.ex. : << N'aie pas peur. C'est moi ») Les sentiments de Daru : - sous pression, car il est tiraillé entre les valeurs et les deux mondes/cultures - seul, délaissé : il n'y a personne d'autre à qui parler de son dilemme, délaissé par Balducci - inquiet: peur des conséquences possibles de son décision - « il se sentait étrangement vide et vulnérable » (p. 18/19-20) - furieux : 1) de se retrouver dans un dilemme bien que l'ordre ne corresponde pas aux tâches d'un instituteur 2) se révolte du « crime imbécile » de l'Arabe qui « a osé » tuer et n'a pas su s'enfuir L'Arabe: prisonnier ou hôte? Prisonnier - Daru donne des ordres à l'Arabe - domination de Daru dans la conversation - il ne mange pas avec l'Arabe Daru se sent vulnérable, «en alerte >>, l'observe Hôte le traite avec l'hospitalité (lui offre qc à manger, un lit, ….) Daru ne se sert pas de son revolver la présence de l'Arabe crée une sorte de fraternité La communication difficile - la menace qui plane sur l'Arabe, ne sait pas ce qui va l'attendre - la hiérarchie (due au système colonial/ à la situation) - deux cultures différents, différentes approches du monde deux compréhensions incompatibles de l'honneur/ valeurs qui s'opposen Ses options Option Chances Risques livrer l'Arabe - laisser partir l'Arabe - garder l'Arabe - punition d'un meurtrier - il ne doit plus s'en occuper, on lui laisse tranquille fidélité envers la FRA - sauver l'Amitié avec B. agir dans le sens de sa morale - éviter de sentir humiliation trahir la communauté des autochtones Risques - aide - n'est plus seul, fraternité Les deux routes La route de la prison à Tinguit - la route à l'est, deux heures de marche, bien tracé - être responsable de la peine de l'Arabe qui en resulte contre son honneur pers. danger de la revolte augmente libérer un criminel, danger pour la société risque de perdre son travail qu'il aime - tolérer le crime trahir la FRA et le militaire - risque pour les enfants - les enfants ne viennent plus révolte, les Arabes vont se venger, danger pour Daru Un chemin facile, mais qui mène à la prison, au pouvoir colonisateur La route vers les nomades - une piste à peine dessinée qui mène vers le sud, une journée de marche Un chemin risqué/incertain, mais qui mène vers la liberté Vers la prison Vers les nomades Avantages - chemin facile - la liberté - destination fixe - échapper à la punition et à la vengeance - punition juste, conscience (garder l'honneur) - nouveau départ, perspectives de vie - compter sur l'hosp. des Nomades - échapper au danger de son peuple/ vengeance - futur agréable, protection - il évite que Daru soit accusé par l'administration fr. - fait ce que ces maîtres attendent de lui - punition, peine de mort ? - incertain (loi française) - être mal traité en prison à cause de son origine - il soutient le côté des colonisateurs - il met en danger la sécurité de Daru (vengeance de sa famille) - privation de liberté, perte de temps - pas assez de nourriture ? - vivre avec la peur d'être retrouvé - mauvaise conscience - incertain (doit espérer que les N. l'accueillent, pour combien de temps ?) - chemin long et dangereux - conséquences neg. pour Daru L'atmosphère/ descriptions symboliques : << le soleil montait », « la neige fondait (...) les pierres allaient apparaître » : - nouveau départ, espoir, la vie va continuer - Daru a pris une décision, la vie va être moins difficile, il peut continuer comme avant - atmosphère moins tendu, familier << de plus en plus vite », « peu à peu », « de loin en loin >>

Französisch /

l'hôte analyse

D

daisy  

Follow

26 Followers

 l'hôte
la situation de Daru
le lieu
le temps
les occupations
- le haut plateau désert
une immense étendue
- difficile à atteindre -> isolem

App öffnen

meine abitur zusammenfassung zum sternchenthema l'hôte in BW

Ähnliche Knows

S

19

L'Hôte

Know L'Hôte thumbnail

193

 

12

H

6

Lˋhôte

Know Lˋhôte thumbnail

32

 

11/12/13

user profile picture

4

Le Malade imaginaire - Molière

Know Le Malade imaginaire - Molière thumbnail

10

 

12

user profile picture

1

Le Québec Vorstellung

Know Le Québec Vorstellung thumbnail

8

 

8

l'hôte la situation de Daru le lieu le temps les occupations - le haut plateau désert une immense étendue - difficile à atteindre -> isolement, solitude - atmosphère lourde, pesante - la neige était tombée à la mi-octobre, après 8 moins de sécheresse - ciel moins foncé qu'avant - solitude, élèves ne viennent pas (salle de classe abandonnée) - ravitaillement une fois par semaine - ne sortit que pour soigner les poules et chercher du charbon ➡ l'instituteur enseigne et habite dans une école qui est située en hauteur, isolé des autres villages (surtout à cause du temps) la relation avec ses élèves Les familles algériennes, victimes de la famine due à la sécheresse extrême, sont aidées par la FRA jusqu'à la prochaine récolte; Daru est chargé à distribuer du blé - il se rend compte de la gravité de la situation, la misère, mais ne rend pas responsables les familles de leur sort (p.ex. << les victimes », « un siège >>) - << armée de fantômes » : hyperbole, conditions difficiles - il met l'accent sur le fait que tout le monde est touché par la famine - un rôle paternel, un lien affectif, compassion («< aux petits »), espoir de pouvoir aider - il prend part à leur souffrance et se sent proche d'eux - << le plus dur était passé...

Nichts passendes dabei? Erkunde andere Fachbereiche.

Mit uns zu mehr Spaß am Lernen

Hilfe bei den Hausaufgaben

Mit dem Fragen-Feature hast du die Möglichkeit, jederzeit Fragen zu stellen und Antworten von anderen Schüler:innen zu erhalten.

Gemeinsam lernen

Mit Knowunity erhältest du Lerninhalte von anderen Schüler:innen auf eine moderne und gewohnte Art und Weise, um bestmöglich zu lernen. Schüler:innen teilen ihr Wissen, tauschen sich aus und helfen sich gegenseitig.

Sicher und geprüft

Ob Zusammenfassungen, Übungen oder Lernzettel - Knowunity kuratiert alle Inhalte und schafft eine sichere Lernumgebung zu der Ihr Kind jederzeit Zugang hat.

App herunterladen

Knowunity

Schule. Endlich einfach.

App öffnen

Alternativer Bildtext:

» : reprend de l'espoir, s'encourage lui-même, le temps de souffrance est limité parce qu'il recoïte l'aide de la France - en même temps, il souligne la nécessité d'agir (« il fallait faire la soudure >>) ➡ En tant qu'instituteur (fonctionnaire de l'Etat fr.), il est chargé de la distribution du blé et donc responsable de la survie des familles ➡ transmettre du savoir aux petits (géographie de la FRA, valeurs, ...) double rôle, « par l'esprit et par le cœur >> points communs - nés en Algérie - dépendants de la FRA - mêmes conditions durs -> pays cruel à vivre (paysage, climat, ...) - pauvreté ; ravitaillement difficile - ne sont pas trop mécontents de leur vie en Algérie, acceptent les conditions différences - Daru vit seul, isolé - Daru a plus de comfort (puits, ...) L'image de la France évoquée au début - << les quatre fleuves de France » : pays où il y a suffisamment d'eau, au contraire de l'Algérie où la sécheresse rend la vie dure - le dessin au tableau reflète les programmes de l'enseignement aux écoles coloniales (p.ex. la géographie de la FRA) - la nourriture importée (assez pour partager) contraste avec la misère qui règne dans la colonie - la FRA apparaît comme une bienfaitrice, rôle actif quand il faut résoudre un problème, mais montre aussi la dépendance des colonies La mission de Balducci - Balducci exige de Daru de livrer l'Arabe, qui a été arrêté parce qu'il a tué son cousin, à la communauté mixte - Les autorités à Tinguit vont s'occuper de l'Arabe et rendre justice avec lui, parce qu'il ne pouvait plus rester au village à cause des tentations de son peuple de le reprendre - Daru se dispute avec le gendarme parce qu'il ne veut pas le livrer les arguments de Balducci : - il s'agit d'une exception - il faut suivre les ordres de l'autorité française - lui, il doit rentrer au village pour réinstaller l'ordre, patrouiller pour éviter une révolte des Algériens autochtones --> il craint une révolte qui pourrait mener à la guerre : dans la guerre, on fait tous les métiers - pas beaucoup d'effort pour Daru qui est en bonne constitution le conflit entre les deux hommes : - Balducci lui donne son revolver, mais Daru pense qu'il n'est pas nécessaire d'être armé - D. ne veut ni livrer l'Arabe ni signer le papier qui prouve que B. a laissé l'Arabe chez lui Finalement, il cède, le prisonnier reste chez lui L'hospitalité (musulmane) << L'Algérie est traditionnellement une terre d'hospitalité : un long usage impose d'entourer d'égards personnels, dès qu'il a franchi le seuil de la maison, l'étranger, l'invité, le passant. >> Le code de l'hospitalité exige de Daru... - d'héberger et nourrir l'hôte - de ne pas le livrer de l'accompagner jusqu'au plus proche chemin → Daru connaît l'importance primordiale de l'hospitalité (le non-respect signifie la perte d'honneur), il a adapté les règles Les gestes hospitaliers de Daru - il invite les deux hommes à entrer - il s'occupe du cheval de B., fait du thé, apporte une chaise - il s'agenouille près de l'Arabe pour le délier lui-même, parle de l'égal à égal à l'Arabe <-> Balducci - il se comporte comme supérieur (« il trônait »>) -> la hiérarchie - il utilise un vocabulaire dévalorisant («< ce zèbre »), il parle de l'Arabe, mais pas avec lui Le dilemme moral << Le dilemme est une situation qui nécessite de faire un choix entre deux solutions contradictoires, chacune étant aussi insatisfaisante que l'autre >> Livrer l'Arabe la solidarité avec l'Etat français, suivre la loi française, fonctionnaire représentant de Refuser l'ordre la solidarité avec la communauté des Algériens autochtones enfreindre la solidarité avec la l'Etat communauté française --> les lois de l'hospitalité interdisent de livrer un hôte -> ne pas perdre l'honneur - l'Arabe = l'hôte Daru entre les deux mondes Balducci - gendarme à El Ameur → La neutralité de Daru: refuse de se mêler de l'affaire, ne veut pas prendre position pour ne pas risquer d'enfreindre un groupe Pas possible dans ce cas là Il est coincé entre les communautés avec leurs codes et leurs conventions incompatibles Daru --> désolidarisation avec la comm. musulmane (vit parmi les Arabes, enseigne les enfants, adopte les traditions, partage les cond. extr.) L'ordre est inconcevable avec l'image que Daru a de lui-même et de la liberté Il est obligé de s'interroger sur ses valeurs et principes - sauver son honneur et sa dignité, ne pas mettre en danger son poste à l'école -> l'administration coloniale -> la culture dominante -> la supériorité La nuit avec le prisonnier - Daru ne peut pas s'endormir = - sauver l'amitié avec Balducci, pas le trahir il ne veut pas tolérer le crime, l'Arabe a commis (meurtrier) instituteur dans une petite école en Algérie - un représentant des autorités - enseigne en français à ses françaises élèves algériens - un pied noir <- coincé entre -> L'Arabe un prisonnier - un Arabe sans nom (sans une vraie identité, réduit au crime) -> le monde des indigènes -> la culture dominée -> l'infériorité - il se sent vulnérable, besoin de sécurité (sans vêtements) Après : il prend de l'assurance, se sent supérieur et fort - il est gêné dans sa solitude/ son intimité/ par la cohabitation forcée - il a peur d'un sentiment de fraternité qui pourrait se créer (~ à l'armée) parce que celle-là rendrait plus difficile sa situation - il surveille chaque geste de l'Arabe, attentif, inquiet, « en alerte >> - pense au revolver pour sa défense, il se sent obligé d'agir, mais il ne fait rien - il est soulagé en espérant que l'Arabe s'enfuit, il s'endort Le réveil : l'Arabe est toujours là Daru semble moins tendu, mais il s'effraie aussi - Daru ne lui fait pas totalement confiance, mais on témoigne une certaine familiarité (p.ex. : << N'aie pas peur. C'est moi ») Les sentiments de Daru : - sous pression, car il est tiraillé entre les valeurs et les deux mondes/cultures - seul, délaissé : il n'y a personne d'autre à qui parler de son dilemme, délaissé par Balducci - inquiet: peur des conséquences possibles de son décision - « il se sentait étrangement vide et vulnérable » (p. 18/19-20) - furieux : 1) de se retrouver dans un dilemme bien que l'ordre ne corresponde pas aux tâches d'un instituteur 2) se révolte du « crime imbécile » de l'Arabe qui « a osé » tuer et n'a pas su s'enfuir L'Arabe: prisonnier ou hôte? Prisonnier - Daru donne des ordres à l'Arabe - domination de Daru dans la conversation - il ne mange pas avec l'Arabe Daru se sent vulnérable, «en alerte >>, l'observe Hôte le traite avec l'hospitalité (lui offre qc à manger, un lit, ….) Daru ne se sert pas de son revolver la présence de l'Arabe crée une sorte de fraternité La communication difficile - la menace qui plane sur l'Arabe, ne sait pas ce qui va l'attendre - la hiérarchie (due au système colonial/ à la situation) - deux cultures différents, différentes approches du monde deux compréhensions incompatibles de l'honneur/ valeurs qui s'opposen Ses options Option Chances Risques livrer l'Arabe - laisser partir l'Arabe - garder l'Arabe - punition d'un meurtrier - il ne doit plus s'en occuper, on lui laisse tranquille fidélité envers la FRA - sauver l'Amitié avec B. agir dans le sens de sa morale - éviter de sentir humiliation trahir la communauté des autochtones Risques - aide - n'est plus seul, fraternité Les deux routes La route de la prison à Tinguit - la route à l'est, deux heures de marche, bien tracé - être responsable de la peine de l'Arabe qui en resulte contre son honneur pers. danger de la revolte augmente libérer un criminel, danger pour la société risque de perdre son travail qu'il aime - tolérer le crime trahir la FRA et le militaire - risque pour les enfants - les enfants ne viennent plus révolte, les Arabes vont se venger, danger pour Daru Un chemin facile, mais qui mène à la prison, au pouvoir colonisateur La route vers les nomades - une piste à peine dessinée qui mène vers le sud, une journée de marche Un chemin risqué/incertain, mais qui mène vers la liberté Vers la prison Vers les nomades Avantages - chemin facile - la liberté - destination fixe - échapper à la punition et à la vengeance - punition juste, conscience (garder l'honneur) - nouveau départ, perspectives de vie - compter sur l'hosp. des Nomades - échapper au danger de son peuple/ vengeance - futur agréable, protection - il évite que Daru soit accusé par l'administration fr. - fait ce que ces maîtres attendent de lui - punition, peine de mort ? - incertain (loi française) - être mal traité en prison à cause de son origine - il soutient le côté des colonisateurs - il met en danger la sécurité de Daru (vengeance de sa famille) - privation de liberté, perte de temps - pas assez de nourriture ? - vivre avec la peur d'être retrouvé - mauvaise conscience - incertain (doit espérer que les N. l'accueillent, pour combien de temps ?) - chemin long et dangereux - conséquences neg. pour Daru L'atmosphère/ descriptions symboliques : << le soleil montait », « la neige fondait (...) les pierres allaient apparaître » : - nouveau départ, espoir, la vie va continuer - Daru a pris une décision, la vie va être moins difficile, il peut continuer comme avant - atmosphère moins tendu, familier << de plus en plus vite », « peu à peu », « de loin en loin >>