Französisch /

Algerie française - conflit

Algerie française - conflit

 B
LF/Bc
nom:
Raschida
Thiombane
Klausur nᵒ1
points: 52 VP
note à l'oral: 13 NP
La scène se passe en 1952 dans une école primaire française

Algerie française - conflit

Y

y

14 Followers

Teilen

Speichern

24

 

11/12

Klausur

Klausur mit Leseverstehen, Résumé und Schreibaufgabe. 13 Punkte

Nichts passendes dabei? Erkunde andere Fachbereiche.

B LF/Bc nom: Raschida Thiombane Klausur nᵒ1 points: 52 VP note à l'oral: 13 NP La scène se passe en 1952 dans une école primaire française en Algérie fréquentée par des élèves d'origines différentes, mais tous de nationalité française. Le narrateur, Berkane (élève d'origine arabe) raconte un épisode qu'il a vécu alors qu'il avait 6 ans) 1 Masten 2 en parlant fort note: 13 NP 10,6 Je me souviens, ce jour-là, commence Berkane, dans la classe, j'entends, comme si c'était aujourd'hui, l'instituteur nous ordonner : « Faites chacun un dessin tenez, un bateau sur la mer, un dessin en couleurs, avec le drapeau sur le mât¹ ! » 21.10.2020 Mon voisin, à ma table, était un petit Espagnol [...] Il se met à dessiner, moi, moins doué que lui, je regarde ce qu'il fait, je lui emprunte ses couleurs : la couleur bleue pour la mer, la noire pour dessiner le mât, puis il faut colorer les vagues et le ciel. Mais le maître a dit : « le drapeau »>. Mon voisin, il est déjà à crayonner son drapeau : « bleu, blanc, rouge » : [...] je me dis aussitôt : « Pour moi, je n'ai pas besoin du bleu ! Eux, c'est le bleu, et nous, c'est le vert ! >> 3 mettre son doigt sur 4Ohrfeige [...] Je me dépêche, je suis...

Mit uns zu mehr Spaß am Lernen

Hilfe bei den Hausaufgaben

Mit dem Fragen-Feature hast du die Möglichkeit, jederzeit Fragen zu stellen und Antworten von anderen Schüler:innen zu erhalten.

Gemeinsam lernen

Mit Knowunity erhältest du Lerninhalte von anderen Schüler:innen auf eine moderne und gewohnte Art und Weise, um bestmöglich zu lernen. Schüler:innen teilen ihr Wissen, tauschen sich aus und helfen sich gegenseitig.

Sicher und geprüft

Ob Zusammenfassungen, Übungen oder Lernzettel - Knowunity kuratiert alle Inhalte und schafft eine sichere Lernumgebung zu der Ihr Kind jederzeit Zugang hat.

App herunterladen

Alternativer Bildtext:

content de mon dessin, je colore de vert mon drapeau où il y a déjà, comme chez Marcel, du rouge et du blanc, mais je me répète : « Nous, c'est le vert ! >> Le maître reste immobile, derrière nous deux. [...] Il s'étonne : -Ça, c'est quoi, ça ? [..] -C'est mon bateau, msieur ! Il reprend plus haut, d'un ton vif², son doigt plaqué³ sur mon bateau : -Mais ça...ça...c'est quoi ? Sous son gros doigt, au-dessus du mât du bateau, mon drapeau pourrait presque flotter. -C'est mon drapeau, msieur ! -Et lui, chez, Marcel, c'est quoi ? Un silence dans la salle. Moi qui ne comprends toujours pas, qui réponds quand même : -Lui, c'est son drapeau à lui, msieur ! Soudain, le maître me prend par l'oreille, me soulève à demi et se met à crier, à hurler : -Lui, Marcel, je vois bien que c'est notre drapeau tricolore, mais toi, qu'est-ce que c'est que ça, sale..... [...] De plus en plus furieux semble le maître. Il m'insulte, il crie de plus belle, il me traîne par l'oreille et m'emmène d'un trait, chez le directeur. 5 qui fait du bruit fort [..] Une gifle retentissantes du directeur me fait tourner la face et celui-ci conclut, sans hurler par contre, mais glacial: -Tu ne remettras pas les pieds à l'école si tu ne reviens pas avec ton père ! LF/Bc C'est une catastrophe pour moi. Mon père va devoir fermer son café; auparavant, c'est sûr, il va me frapper avec son ceinturon en me disant : « Tu as certainement fait une bêtise. » Car, je n'ai pas de chance, moi : dans tout mon quartier, je suis le seul enfant arabe à avoir un père pour lequel l'école des Français, c'est sacré ! Assa Djebar, La disparition de la langue française, Albin Michel 2003 Textproduktion Aufgabe 1 a) Résumez brièvement (en quelques phrases) le texte. b) Montrez ce qui provoque la colère du maître et ce qui le rend de plus en plus furieux. (wütend) montrer 22/25 VP Aufgabe 2 Mettez-vous à la place de l'instituteur'. Quelques jours plus tard, il écrit dans son journal intime. Il pense à cette scène avec le petit Berkane. Il se demande s'il a bien réagi. Il ne comprend plus pourquoi il s'est mis tellement en colère. Rédigez l'entrée dans son journal intime. rédiger imaginer Klausur n°1 Imaginez une autre fin de l'histoire. Commencez votre fin après à « Tu ne remettras pas les pieds à l'école si tu ne reviens pas avec ton père ! » (ligne 31). Hörverstehen Textproduktion Aufgabe 1 Aufgabe 2 Summe 6 Gürtel ou 7 hier: du maître 21.10.2020 20/25 VP 10 VP présenter les différents aspects d'une situation, d'un problème. écrire un texte d'après des consignes données. en prenant la perspective d'une autre personne, vous inventez une autre fin. 25 VP 25 VP 60 VP thrombana Klausur No 1 32 Französisch: Aufgabe 1: af est Le texte s'agit d'une narration de 16 ans Souvenir toute sa vie. quand il fait la m ne ord une Berkane expérience dont à l'école primaire l'emmère l'emmenant chez le directeur + qui n'a que laquelle il se Un jour, élèves de desiner un primaire, le maître demande à ses bateau sur la mer avec le drapeau sur le mât. Pendant tout les élèves se que mettent à dessiner le drapeau tricolore de la France, le petit Berkanne met un drapeau vert. blanc inc-rouge sur le mât de son per bateau. [Bien sûr, cela étonne son maître ] Celui-ci demande à Berkanne qu'est-ce qui eft Sur Sa feuille. Berkane me le comprend pas, ce qui rend le maite en colère. Il répète donc sa question d'un ton plus autoritaire. Quand Berkane lui répond que ce son drapeau I l'intituteur montre sur à lui le drapeau dessiné de Berkanne et lui demande qu'est-ce R Berkane répond que c'est le drapeau du voisin et bout à coup les oreille l'instituteur devient violant et the tire Berkane a le voisin par Celui-ci donnel Berkanne G Z G 구 En tent que seul élève arabe dans une reconnaît réalise les ennuis qui द्द soit qu'il est des grandes ennuict, qui pourrait couter ! son père son Havail. 6 R ZZ Z GG une gifle puissante et a lui interdit de revenir à l'école & L Sans son père. RR G école Française Berkande RR ZLGI GG Arbeitsanweisung: en quelques phrases La colère du maître est provoquer par le petit que Berkone ce qu'il a de mal. fait otrapeau, mais à plus en plus me semble pas wer? E' instituude comprendre le Au début, il est seulement, ettomé par plusieurs fois de devoir répéter sa question, il devient de plus coléreux. se sent il est pars une S In plus offerisé par le tent drapeau car дня Français algérion, il s'est attendu à ce que tout les élèves de sa classe dessinent le drapeau tricolore de ce qu'il étaitent tous Français. plus, ce que tout le mongle se sente comme puis lui. Il ne croit à n'est Algérie qui 100% pas J 13 7 force en G Z L LR 66 GR69 françouise ZR lombanne کا Aufgabe Cher 2 Journal, Cette semaine était un peut turbulente. Presque tout s'est passé comme d'habitude, mais le Mardi quelque chose ! He's Hagique s'est RG Z passé. J'ai sur la me de demandé à mes élèves de dessiner un batean ✓ un drapeau sur le mât Je me suis A tout le monde dessine la même chose : avec attenda à ce que (honorable) le drapeau précieux de la rien Je suis sûr že Vendredi le 6 Ferrier 1952 T nation. Mais bien sûr, L+R grande s'était ne se passe comme prévu • Non seul élève d'origine Arabe 6 drapeau complètement différent. J'étais étonne. Z a dessiné un 근 Je lui ai donc demandé ce que ce qu' c'était. Je semblait être très ZZ fier de sen "drapeau et me semblent drapeau et me semblait pas comprendre qu'est ce quil amt at fout. Je a insulté la France sans le savoir. Cela m'a mit en colère et je luil liver l'oral luil tirer l'oral, Tout mes élève étaient choqués et silencieux. Ils ne m'ont sûrement au and aggressufe. C'est hontour. Comme leur maître meentera enfant après tout. Il n'a que 6 ans et et je devant tout ses camarades Non seulement ça, mais mais le à l'école depuit cet incident. chez le directeur qui lui a de classe. Il n'y 7 B va Jamais ve tellement GG devrais être capable devait An de je W méhviser ma colère. Berkane n'est qu'un méhiser je l'ai humilie viens de l'himulier 76 GG pawait rien. C'est son entourage quiest feti! G6Z666 que pauvre enfant ! le droit de mettre les pieds à l'école sans son père. pas paurre gamin n'a pas mit k pieds Après, cet incident Quand cela s'est passé, je 'I'ai emmené donné une Z gifle très forte. toute l'école l'avait entenda. Quelle horreur! Z menace en disant aurail Le directeur la menacé et lui dit qu'il n'aveup n'avait R RG

Französisch /

Algerie française - conflit

Algerie française - conflit

Y

y

14 Followers
 

11/12

Klausur

Dieser Inhalt ist nur in der Knowunity App verfügbar.

 B
LF/Bc
nom:
Raschida
Thiombane
Klausur nᵒ1
points: 52 VP
note à l'oral: 13 NP
La scène se passe en 1952 dans une école primaire française

App öffnen

Klausur mit Leseverstehen, Résumé und Schreibaufgabe. 13 Punkte

Ähnliche Knows

user profile picture

4

Le Malade imaginaire - Molière

Know Le Malade imaginaire - Molière thumbnail

10

 

12

L

21

Un secret

Know Un secret thumbnail

31

 

13

L

4

Le the au harem d'Archi Ahmed

Know Le the au harem d'Archi Ahmed thumbnail

1

 

10

N

19

Die Relativptonomen lequel & dont

Know Die Relativptonomen lequel & dont thumbnail

42

 

10

B LF/Bc nom: Raschida Thiombane Klausur nᵒ1 points: 52 VP note à l'oral: 13 NP La scène se passe en 1952 dans une école primaire française en Algérie fréquentée par des élèves d'origines différentes, mais tous de nationalité française. Le narrateur, Berkane (élève d'origine arabe) raconte un épisode qu'il a vécu alors qu'il avait 6 ans) 1 Masten 2 en parlant fort note: 13 NP 10,6 Je me souviens, ce jour-là, commence Berkane, dans la classe, j'entends, comme si c'était aujourd'hui, l'instituteur nous ordonner : « Faites chacun un dessin tenez, un bateau sur la mer, un dessin en couleurs, avec le drapeau sur le mât¹ ! » 21.10.2020 Mon voisin, à ma table, était un petit Espagnol [...] Il se met à dessiner, moi, moins doué que lui, je regarde ce qu'il fait, je lui emprunte ses couleurs : la couleur bleue pour la mer, la noire pour dessiner le mât, puis il faut colorer les vagues et le ciel. Mais le maître a dit : « le drapeau »>. Mon voisin, il est déjà à crayonner son drapeau : « bleu, blanc, rouge » : [...] je me dis aussitôt : « Pour moi, je n'ai pas besoin du bleu ! Eux, c'est le bleu, et nous, c'est le vert ! >> 3 mettre son doigt sur 4Ohrfeige [...] Je me dépêche, je suis...

Nichts passendes dabei? Erkunde andere Fachbereiche.

Mit uns zu mehr Spaß am Lernen

Hilfe bei den Hausaufgaben

Mit dem Fragen-Feature hast du die Möglichkeit, jederzeit Fragen zu stellen und Antworten von anderen Schüler:innen zu erhalten.

Gemeinsam lernen

Mit Knowunity erhältest du Lerninhalte von anderen Schüler:innen auf eine moderne und gewohnte Art und Weise, um bestmöglich zu lernen. Schüler:innen teilen ihr Wissen, tauschen sich aus und helfen sich gegenseitig.

Sicher und geprüft

Ob Zusammenfassungen, Übungen oder Lernzettel - Knowunity kuratiert alle Inhalte und schafft eine sichere Lernumgebung zu der Ihr Kind jederzeit Zugang hat.

App herunterladen

Knowunity

Schule. Endlich einfach.

App öffnen

Alternativer Bildtext:

content de mon dessin, je colore de vert mon drapeau où il y a déjà, comme chez Marcel, du rouge et du blanc, mais je me répète : « Nous, c'est le vert ! >> Le maître reste immobile, derrière nous deux. [...] Il s'étonne : -Ça, c'est quoi, ça ? [..] -C'est mon bateau, msieur ! Il reprend plus haut, d'un ton vif², son doigt plaqué³ sur mon bateau : -Mais ça...ça...c'est quoi ? Sous son gros doigt, au-dessus du mât du bateau, mon drapeau pourrait presque flotter. -C'est mon drapeau, msieur ! -Et lui, chez, Marcel, c'est quoi ? Un silence dans la salle. Moi qui ne comprends toujours pas, qui réponds quand même : -Lui, c'est son drapeau à lui, msieur ! Soudain, le maître me prend par l'oreille, me soulève à demi et se met à crier, à hurler : -Lui, Marcel, je vois bien que c'est notre drapeau tricolore, mais toi, qu'est-ce que c'est que ça, sale..... [...] De plus en plus furieux semble le maître. Il m'insulte, il crie de plus belle, il me traîne par l'oreille et m'emmène d'un trait, chez le directeur. 5 qui fait du bruit fort [..] Une gifle retentissantes du directeur me fait tourner la face et celui-ci conclut, sans hurler par contre, mais glacial: -Tu ne remettras pas les pieds à l'école si tu ne reviens pas avec ton père ! LF/Bc C'est une catastrophe pour moi. Mon père va devoir fermer son café; auparavant, c'est sûr, il va me frapper avec son ceinturon en me disant : « Tu as certainement fait une bêtise. » Car, je n'ai pas de chance, moi : dans tout mon quartier, je suis le seul enfant arabe à avoir un père pour lequel l'école des Français, c'est sacré ! Assa Djebar, La disparition de la langue française, Albin Michel 2003 Textproduktion Aufgabe 1 a) Résumez brièvement (en quelques phrases) le texte. b) Montrez ce qui provoque la colère du maître et ce qui le rend de plus en plus furieux. (wütend) montrer 22/25 VP Aufgabe 2 Mettez-vous à la place de l'instituteur'. Quelques jours plus tard, il écrit dans son journal intime. Il pense à cette scène avec le petit Berkane. Il se demande s'il a bien réagi. Il ne comprend plus pourquoi il s'est mis tellement en colère. Rédigez l'entrée dans son journal intime. rédiger imaginer Klausur n°1 Imaginez une autre fin de l'histoire. Commencez votre fin après à « Tu ne remettras pas les pieds à l'école si tu ne reviens pas avec ton père ! » (ligne 31). Hörverstehen Textproduktion Aufgabe 1 Aufgabe 2 Summe 6 Gürtel ou 7 hier: du maître 21.10.2020 20/25 VP 10 VP présenter les différents aspects d'une situation, d'un problème. écrire un texte d'après des consignes données. en prenant la perspective d'une autre personne, vous inventez une autre fin. 25 VP 25 VP 60 VP thrombana Klausur No 1 32 Französisch: Aufgabe 1: af est Le texte s'agit d'une narration de 16 ans Souvenir toute sa vie. quand il fait la m ne ord une Berkane expérience dont à l'école primaire l'emmère l'emmenant chez le directeur + qui n'a que laquelle il se Un jour, élèves de desiner un primaire, le maître demande à ses bateau sur la mer avec le drapeau sur le mât. Pendant tout les élèves se que mettent à dessiner le drapeau tricolore de la France, le petit Berkanne met un drapeau vert. blanc inc-rouge sur le mât de son per bateau. [Bien sûr, cela étonne son maître ] Celui-ci demande à Berkanne qu'est-ce qui eft Sur Sa feuille. Berkane me le comprend pas, ce qui rend le maite en colère. Il répète donc sa question d'un ton plus autoritaire. Quand Berkane lui répond que ce son drapeau I l'intituteur montre sur à lui le drapeau dessiné de Berkanne et lui demande qu'est-ce R Berkane répond que c'est le drapeau du voisin et bout à coup les oreille l'instituteur devient violant et the tire Berkane a le voisin par Celui-ci donnel Berkanne G Z G 구 En tent que seul élève arabe dans une reconnaît réalise les ennuis qui द्द soit qu'il est des grandes ennuict, qui pourrait couter ! son père son Havail. 6 R ZZ Z GG une gifle puissante et a lui interdit de revenir à l'école & L Sans son père. RR G école Française Berkande RR ZLGI GG Arbeitsanweisung: en quelques phrases La colère du maître est provoquer par le petit que Berkone ce qu'il a de mal. fait otrapeau, mais à plus en plus me semble pas wer? E' instituude comprendre le Au début, il est seulement, ettomé par plusieurs fois de devoir répéter sa question, il devient de plus coléreux. se sent il est pars une S In plus offerisé par le tent drapeau car дня Français algérion, il s'est attendu à ce que tout les élèves de sa classe dessinent le drapeau tricolore de ce qu'il étaitent tous Français. plus, ce que tout le mongle se sente comme puis lui. Il ne croit à n'est Algérie qui 100% pas J 13 7 force en G Z L LR 66 GR69 françouise ZR lombanne کا Aufgabe Cher 2 Journal, Cette semaine était un peut turbulente. Presque tout s'est passé comme d'habitude, mais le Mardi quelque chose ! He's Hagique s'est RG Z passé. J'ai sur la me de demandé à mes élèves de dessiner un batean ✓ un drapeau sur le mât Je me suis A tout le monde dessine la même chose : avec attenda à ce que (honorable) le drapeau précieux de la rien Je suis sûr že Vendredi le 6 Ferrier 1952 T nation. Mais bien sûr, L+R grande s'était ne se passe comme prévu • Non seul élève d'origine Arabe 6 drapeau complètement différent. J'étais étonne. Z a dessiné un 근 Je lui ai donc demandé ce que ce qu' c'était. Je semblait être très ZZ fier de sen "drapeau et me semblent drapeau et me semblait pas comprendre qu'est ce quil amt at fout. Je a insulté la France sans le savoir. Cela m'a mit en colère et je luil liver l'oral luil tirer l'oral, Tout mes élève étaient choqués et silencieux. Ils ne m'ont sûrement au and aggressufe. C'est hontour. Comme leur maître meentera enfant après tout. Il n'a que 6 ans et et je devant tout ses camarades Non seulement ça, mais mais le à l'école depuit cet incident. chez le directeur qui lui a de classe. Il n'y 7 B va Jamais ve tellement GG devrais être capable devait An de je W méhviser ma colère. Berkane n'est qu'un méhiser je l'ai humilie viens de l'himulier 76 GG pawait rien. C'est son entourage quiest feti! G6Z666 que pauvre enfant ! le droit de mettre les pieds à l'école sans son père. pas paurre gamin n'a pas mit k pieds Après, cet incident Quand cela s'est passé, je 'I'ai emmené donné une Z gifle très forte. toute l'école l'avait entenda. Quelle horreur! Z menace en disant aurail Le directeur la menacé et lui dit qu'il n'aveup n'avait R RG